" Au niveau de l’éducation, si on parle de pléthore ou de personnels incompétents, ce sont eux les responsables. La preuve est là. Le ministre, au moment où on était en grève, il a recruté 136 enseignants qu’il a envoyés pour pouvoir remplacer certains. Ce sont des gens qui ne peuvent p (...)

Lire la suite

"L’Etat n’a aucune difficulté, c’est le résultat de la mauvaise gestion. Nous, (SLECG) nous ne sommes pas responsables de ça, c’est une manière de nous barrer les négociations futures. On ne peut pas aller avec ça, nous comprenons bien la situation(…). Ce que le camarade Mamadou Mans (...)

Lire la suite

Dr Abdourahmane Diallo a salué l’évolution des travaux qui se situent à hauteur de 80% mais aussi la qualité de ces travaux : « Nous sommes vraiment satisfaits de l’évolution de ce chantier et surtout de la qualité du travail qui a été fait. Vous savez que construire un nouveau bâtimen (...)

Lire la suite

Après deux semaines de mission d’évaluation dans le cadre de la première revue du programme Facilité élargie de crédit (Fec), les experts du FMI ont bouclé ce dimanche leur séjour en Guinée. L’objectif de cette visite de travail était d’examiner en collaboration avec le Gouvernement (...)

Lire la suite






LINTERVIEW DU MINISTRE DU BUDGET: MOHAMED LAMINE DOUMBOUYA

13/4/2018

Le département du Budget a pour vocation profonde de proposer une stratégie soutenable des finances publiques et agir dans ce cadre pour des politiques publiques performantes ! La bancarisation du paiement des impôts, la dématérialisation des bulletins de salaire d ...





"Aujourd'hui je suis heureux de constater que tous les bâtis qui ont été démolis n’ont connu une reprise. Les têtes de sources d'eau libérées n’ont pas également connu une nouvelle occupation" Le ministre Ibrahima Kourouma

9/4/2018

Demoudoula est une rivière urbaine jadis alimentée par 84 têtes sources et couverte par une forêt naturelle. Située entre les quartiers de Bantouka 1, Kaporo rail, Nassroulaye et Koloma soloprimo dans la commune urbaine de Ratoma, cet ensemble d’écosyt& ...

"L'Etat est totalement absent. Pas seulement au niveau de l’école mais par rapport aussi à d'autres infrastructures. Pas d’hôpitaux, pas de centres de loisir" Le ministre Ibrahima Kalil Konaté

9/4/2018

"C’est une situation douloureuse que nous avons héritée. Le fait qu’il n’y ait pas d’écoles sur cette dorsale traduit l’absence de L’Etat. Le problème que nous avons aujourd’hui, c’est que de Lambandji, jusqu’à Baïlobaya en passant par Banbéto, l’Etat est totalement absen ...