BIOGRAPHIE ABRÉGÉE DE Dr SEKOU KOUREISSY CONDÉ;DU MINISTRE DE LA SÉCURITÉ AU MESSI DE LA PAIX

19/6/2017

UN PROFIL IDEAL POUR DENOUER LES CRISES Dr Sékou Kouréissy CONDE est un universitaire accompli. Il est doublement titulaire d’un doctorat en droit, spécialité criminologie de l’Université Charles de Prague, et en sociologie politique de l’Université de Freiburg (RFA). Il a été ensuite successivement chercheur à l’Institut Max Planck de Droit Pénal International et de Criminologie de Fribourg-en-Brisgau, enseignant-chercheur à l’Institut des Études Africaines et Afro-Américaines de l’Université de New York, (N Y U) et «Adjunct Professor » pour les cours de Prévention et Résolution des Conflits en Afrique à l’Université Columbia aux États-Unis. Dr Sékou Koureissy CONDE parle couramment le Français, l’Allemand, le Tchèque et l’Anglais. Il s’est toujours investi dans la promotion du dialogue et de la paix en République de Guinée, son pays natal, miné par des divergences et des crises sociopolitiques profondes. C’est ainsi qu’il crée et préside en 2004, l’American Council Africa, une ONG qui a vocation à étudier les voies de complémentarité entre les mécanismes traditionnels et modernes de résolution des conflits en Afrique. La même année, il dirige le Symposium international sur la négociation et la résolution des conflits organisé par l’Université du Cap en Afrique du Sud. Le Directeur exécutif d’ACG s’attèle actuellement à soutenir la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans l’instauration d’un cadre de concertation portant sur les questions de paix et de sécurité. Il nourrit aussi l’ambition de constituer un plan africain de résolution des conflits capable de mutualiser les savoir-faire en matière de réconciliation. « African Crisis Group entend apporter un appui institutionnel et structurel aux Etats concernés en vue de créer les conditions favorables à la stabilité et à la sécurité pour tous », précise son Co-fondateur. ARTISAN DU DIALOGUE, FAISEUR DE PAIX Dr Sékou Kouréissy CONDE est une personnalité de premier plan de l’histoire sociopolitique de son pays, la Guinée-Conakry. Son action à la tête de African Crisis Group (ACG), de plus en plus reconnue en Afrique, repose sur une riche expérience en tant que ministre de la Sécurité,secrétaire Général du Conseil national de Transition et Médiateur de la République en Guinée-Conakry. En 2010, Dr CONDE a pris une part active dans la transition démocratique de son pays. Il est, de ce fait, l’un des personnages clés du processus de dialogue, de réconciliation et de rétablissement de l’Etat de droit. Ses capacités à créer des conditions propices au dialogue et à mettre en place un cadre serein de construction d’un ordre démocratique et républicain lui valent d’être consulté par les dirigeants politiques de tous bords et de toutes obédiences. Les interventions de Dr Sékou Kouréissy CONDE sont légions là où la paix et la sécurité sont mises à rude épreuve en Afrique. Dès février 2011, par sa prompte présence au Burkina Faso, African Crisis Group (ACG) est l’une des rares structures de médiation à voler au secours de ce pays confronté à l’une des mutineries les plus graves de son histoire qui a menacé sérieusement la paix civile. En novembre 2011, Dr CONDE est Rapporteur général de la Mission d’observation des élections présidentielles et législatives en République démocratique du Congo. Depuis mars 2012, le Directeur exécutif d’African Crisis Group (ACG) est Facilitateur du dialogue politique au Niger et dans la résolution de la crise malienne. Pour ce faire, il ne cesse d’apporter son appui aux organisations régionales et internationales dans la quête d’une Afrique de paix. « J’encourage les hommes et les femmes qui veulent que la construction du dialogue soit une priorité », déclare cet ambassadeur de la paix. Dr CONDE va se signaler avec diligence, une fois de plus, au Burkina Faso, en octobre 2014, pour tenter de nouer entre les acteurs politiques, le fil du dialogue, rompu à la suite de la décision du gouvernement de déposer un projet de loi à l’Assemblée nationale pour modifier l’article 37 de la Constitution. Malgré l’insurrection populaire qui s’en est suivie, renversant du coup le régime du Président Blaise Compaoré, ses efforts restent inlassables, «par réflexe de solidarité africaine», pour amener les Burkinabè sans exclusion, à fumer le calumet de la paix et à construire l’avenir ensemble, dans la sérénité. Négociateur hors pair, Dr CONDE est devenu l’un des interlocuteurs privilégiés des acteurs de la vie sociopolitique burkinabè en cette période de Transition. LA METHODOLOGIE DE AFRICAN CRISIS GROUP African Crisis Group (ACG) privilégie l’option de rencontre entre toutes les parties prenantes aux conflits ou aux crises- société civile, confédération des sages, institutions républicaines- afin de déterminer les causes et la cartographie des conflits. « Il faut mettre sur pied des structures d’accompagnement et impliquer la société civile, les mécanismes traditionnels et les acteurs étatiques », plaide Dr Sékou Kouréissy CONDE, son Directeur exécutif. Il ajoute « qu’une meilleure connaissance de l’historique et des ressorts des conflits facilite la prévention et la consolidation de la paix ». Se fondant sur le mode opératoire expérimenté en Guinée en 2013, ACG cherche à rapprocher les différentes structures régionales en vue de trouver une issue heureuse aux différentes crises. Le combat, que mène Dr Sékou Kouréissy CONDE à la tête de ACG en faveur d’un règlement pacifique des conflits, inspire les jeunes générations. En juin 2014, la 5ème promotion des étudiants en Sciences politiques de l’université Général Lansana CONTE ont choisi pour nom de baptême «Promotion Docteur Sékou Koureissy CONDE». Toute une reconnaissance pour ses multiples actions et son engagement dans la résolution des crises et en faveur de la paix sur le continent africain.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intéręt.