BIOGRAPHIE ABRÉGÉE:KÉMOKO TOURE ANCIEN DG DE CBG/GUINÉE

18/6/2017

Monsieur Kémoko Touré est un imminent administrateur guinéen né à Farmoriah dans la préfecture de Forécariah au début des années cinquante. Il quitte la Guinée à la fin des années ‘’60’’ pour aller étudier en France où il a vécu plus de 40 ans. Malgré son exil, Mr. Touré a toujours caressé l’espoir de servir un jour son pays natal. Fort de 15 ans de parcours universitaire en France, couronné par un MBA, une licence en Droit, un BTS en Techniques Sanitaires et d’Hygiène des Industries, Mr. Touré a vu la première partie de sa carrière professionnelle se dérouler essentiellement entre l’Europe et les Etats-Unis d’Amérique. C’est seulement le 18 janvier 2010 que sa terre natale de Guinee le rappelle à travers le Conseil d’Administration de la CBG qui le désigne pour venir diriger la compagnie. Mr Kémoko Touré fut donc le premier guinéen, pour ne pas dire africain noir à occuper le poste de DG depuis la création de la CBG en 1963. Pendant quatre années consécutives, M. Touré a eu la charge d’entreprendre de nouvelles reformes qui ont permit de booster la production de l’usine. Parmi les nombreuses reformes, il faut noter celle qui a permit à la CBG de vendre sa bauxite à des clients autres que ses principaux actionnaires : ceci a été une première, et une première qui a très bien payé pour la compagnie. Monsieur Touré a été apprécié dans son entourage pour « sa disponibilité à apporter son expérience à son prochain. » L’intérêt qu’il porte à la Guinée s’est surtout manifesté à travers les actions humanitaires menées avec son épouse auprès des enfants scolarisés des écoles primaires et secondaires de Farmoriah et Barenfory. Lors de son discours au cocktail d’au revoir Mr Touré a affirmé : "Mon premier rôle était tout d’abord d’observer et d’évaluer les cadres et techniciens qui travaillent pour l’entreprise car la compagnie avait déjà un marché. Sur ce plan, j’ai trouvé des travailleurs guinéens compétents et dévoués à la tâche. Malheureusement j’ai constaté qu’il y avait une disparition annuelle de plus de 20 millions de dollars à cause des malversations et des détournements de fonds. Donc il fallait mettre naturellement fin à cette pratique en collaboration avec les cadres de l’entreprise. Heureusement nous avons réussi à inverser la tendance et atteindre la performance que connait actuellement la CBG ». Par ailleurs, au titre des actions sociales que Kémoko Touré a réalisé à la tête de la direction de la CBG pour les communautés locales, il faut noter l’emploi des jeunes à travers la création des petites et moyennes entreprises (PME) grâce à une subvention remboursable allouée aux jeunes des localités concernées pour la réalisation des projets. <

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intérêt.