FRANCE LÉGISLATIVES,DU RENOUVEAU AVEC L'ÉLECTION D'UN JEUNE DE 27 ANS COMME DÉPUTÉ

13/6/2017

Les candidats La République en Marche ont frappé un grand coup dimanche en Bretagne, à l'image d'Hervé Berville, 27 ans. Celui-ci, économiste, candidat sur la circonscription de Dinan, est en passe de devenir l'un des benjamins de l'Assemblée. Fort d'un parcours international brillant et d'une précocité politique indéniable, il symbolise le renouveau de l'ère Macron. « Un pays prêt à élire un président de 39 ans est également prêt à élire un député de 27 ans ». Cette phrase, lancée en anglais à un journaliste de la BBC, la semaine dernière, reflète bien Hervé Berville. Elle reflète d'abord la confiance que ce jeune économiste, brillant élève du lycée des Cordeliers à Dinan, puis de la London Schools of Economics, place en lui-même, en son pays et en son nouveau président de la République. Elle reflète aussi l'attrait qu'exerce ce jeune homme de 27 ans sur les médias, jusqu'à la BBC ou même le New-York Times, qui est venu à sa rencontre sur un marché de Saint-Jacut-de-la-Mer (22), la semaine dernière. Fini les vieux barbons ! Par sa jeunesse, son enthousiasme et son précoce parcours international, Hervé Berville est en passe de devenir l'un des symboles du renouvellement porté par Emmanuel Macron. Avec 38,8 % des voix au premier tour des législatives, loin devant ses concurrents, il faudrait une catastrophe pour l'empêcher d'être élu député de la circonscription de Dinan, dimanche. Inconnu il y a un mois Il y a un mois, pourtant, le jeune homme était totalement inconnu sur la scène politique locale. Né au Rwanda, Hervé Berville a été adopté par un couple de Pluduno (22), en 1994, alors qu'un génocide ravageait son pays natal. Ses études londoniennes terminées avec un « double master » en économie politique en poche, en 2014, le voilà parti pour le Mozambique et le Kenya. Il y travaille à l'Agence française pour le développement, puis pour la prestigieuse université américaine de Stanford. C'est de là-bas qu'il découvre Emmanuel Macron, pas encore ministre. Il rejoint « les Jeunes avec Macron », mouvement préfigurant En Marche !, dès l'été 2015. « C'était le seul ministre dans lequel je me retrouvais : ni modernisme béat, ni socialisme désuet, et la volonté de transcender les vieux clivages en prenant les bonnes idées à droite et à gauche », résume-t-il. Trump, le déclencheur Quand En Marche ! naît en avril 2016, Hervé Berville adhère, toujours depuis l'Afrique. Mais le Brexit, en juin, puis l'élection de Donald Trump, en novembre, vont changer sa vie. « Le lendemain de l'élection de Trump, j'ai voulu m'impliquer dans les élections en France. J'ai démissionné de mes fonctions et je suis rentré ». Le jeune homme participe à l'élaboration du programme d'En Marche ! et s'investit dans la campagne sur ses terres costarmoricaines. Il arpentera bien des marchés et des réunions publiques, avant de recevoir l'investiture de La République en Marche, au lendemain de l'élection présidentielle. Lors de l'annonce nationale des candidatures, Richard Ferrand cite son nom en tout premier. Comme un symbole. Symbole de jeunesse et de diversité, d'évidence. Même si son comité de soutien local affiche une moyenne d'âge bien plus élevée que lui. Symbole, aussi, de réussite, celle d'un jeune homme pressé, qui jongle avec les concepts comme avec un ballon de foot, publiant aussi bien une tribune dans « Les Échos » qu'une vidéo de ses jonglages à l'Europoussins. Comme son mentor de l'Élysée, Hervé Berville aime le débat et veut maîtriser sa communication. Son charisme, son verbe maîtrisé et son sens aigu du contact l'ont bien aidé à se faire connaître en peu de temps, porté par la vague présidentielle. Maintenant, il faut transformer l'essai. « On ne représente pas que les gagnants de la mondialisation ou les start-uppers », assure-t-il, se définissant comme ayant « au départ, des indignations plutôt de gauche ». Et de sortir une formule de son invention : « Quand le vent se lève, certains construisent des murs. Nous, on construit des moulins ».

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.