LA RÉFORME INTELLECTUELLE!!!

12/2/2018

Le changement de paradigme qui me semble le plus impératif à réaliser porte sur l’idée que nous avons de la divinité.Tel fonctionnaire est friand de biens illicites: Dieu l’a fait ainsi. Celui là n’a pas honoré un rendez-vous: Dieu n’avait pas décidé votre rencontre. Un autre étale sa marchandise sur une portion de la voie publique, Dieu veut qu’il gagne ainsi sa vie, et encore et encore... C’est à croire que Le Dieu de Noé, D’Abraham, de Jacob, D’isac, de Moïse, de David, de Jesus, de Mohamed, en soufflant a ses envoyés l’idée de son existence et de sa toute puissance a entendu les exempter de toute responsabilité. Sur ce plan, force est d’admettre que l’éducation religieuse a échoué, du moins dans ses méthodes. Son erreur fut toujours d’avoir précipitament obligé l’homme à Dieu au lieu qu’il fallait d’abord l’obliger à ses semblables. Passer outre l’image (L’homme) pour aller à l’Essence (Dieu) tient d'avantage au zèle d’un phanatique qu’à un besoin réel de transcendance. Par conséquent, enseigner à l’homme ses devoirs vis-à-vis de l’homme est mon premier article de foi. C’est là, de mon point de vue toute la porté du dernier discours de Mohamed (PSL). Obliger à Dieu l’homme qui sait remplir ses devoirs vis à vis de l’homme, est mon second article de foi. Que nous importe t-il de savoir que celui là est dévot ou d’âme trop fière, a ou non de la piété? Interrogez nous sur son éducation, sa conduite, ses droits et ses devoirs à l’égard d’autrui et de la société. Dites-nous qu’il respecte les lois et les aime, voilà tout. Jo Gabar Swarey --Coleaka--

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intéręt.