BRICS 2017 : l'Afrique participe au Dialogue des pays émergents et en voie de développement

4/9/2017

Au 9ème Sommet des BRICS qui s'ouvre officiellement demain lundi 4 septembre à Xiamen, dans le sud de la Chie, l'Afrique n'y va avec le statut d'un simple figurant. Ce continent dont les signaux de croissance économique sont prometteurs, selon plusieurs rapports, s'amène avec l'ambition de capitaliser toute opportunité des échanges commerciaux et des investissements. C'est la preuve de sa participation au Dialogue des pays émergents et en voie de développement, une activité parallèle au sommet qui se tiendra mardi 5 septembre. Rappelons que ce sommet est placé sous le thème d'un partenariat plus fort pour un avenir plus brillant. Outre, l'Afrique du Sud, pays membre des BRICS depuis 2010, le continent africain est fortement représenté lors de ce 9ème sommet. L'Egypte et la Guinée, pays non membres des BRICS, prendront exceptionnellement part au Dialogue des pays émergents et en voie de développement, a précisé le 2 septembre M. Jiang Zengwei, responsable du Conseil de la Chine pour la promotion du commerce international, lors d'une conférence de presse avant l'ouverture officielle du Sommet. Ce dialogue avec les pays membres des BRICS permettront, a-t-on appris des officiels chinois, aux représentants africains de prendre langue avec les responsables des multinationales et chefs de différentes entreprises chinoises. Le coup de projecteur de cette édition porte sur l'intensification des investissements, la connectivité et le libre-échange. Selon M. Jiang Zengwei, plus de 600 entreprises chinoises et 80 multinationales prendront part aux forums parallèles du sommet de Xiamen. Ce nombre impressionnant des acteurs du secteur financiers, laisse entrevoir la possibilité de signature de plusieurs accords commerciaux. Toutes les délégations africaines sont déjà sur place à Xiamen. À sa descente d'avion samedi 2 septembre, le président sud-africain, Jacob Zuma dont le pays est membre des BRICS, a affiché un optimisme sans pareil. Depuis l'Afrique du Sud, le service de communication de la présidence sud-africaine n'a tari d'éloges au modèle de coopération prônée par les BRICS, à savoir la coopération axée sur la recherche des bénéfices mutuels. La Chine qui assure la présidence des BRICS ne ménage aucun effort pour la promotion des économies des pays en développement. Ce vaste pays, actuellement deuxième puissance économique mondiale, se montre disponible à partager l'expérience de son succès. C'est la raison pour laquelle le discours du président Xi Jinping est très attendu dimanche 3 septembre par près de 1200 participants venus de tous les coins du globe. Par Cyprien Kapuku, depuis Xiamen Radio chine internationale

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intéręt.