La Présidence de la République quadrillée par un important dispositif sécuritaire

13/3/2018

La grève des enseignants commence à faire ses effets à Conakry et à travers tout le pays.
La manifestation de colère des femmes et jeunes qui avaient réussi à marcher jusqu’aux portes du palais hier à Kaloum avec des slogans hostiles au chef de l’Etat a entraîné le renforcement des dispositifs sécuritaires autour du palais Sékhoutouréya résidence du président de la République qui s'entête à trouver une solution pour cette sortie de crise et éviter une année blanche aux enfants de Guinée.

La situation est morose avec des rues moins encombrées, plusieurs bureaux non ouverts, des commerces fermés. La Présidence de la République quadrillée par les bérets rouges qui ne cachent pas leurs armes, t'elle est la physionomie du centre administratif de la capitale guinéenne. Toutes les voies qui mènent directement à la Cour présidentielle sont barrées et occupées par un important dispositif sécuritaire. Les véhicules qui viennent de la banlieue sont obligés de contourner à distance.

Jusqu'à quand cette situation de crise qui perdure dans la cité,la balle est toujours du côté de Sékhoutouréya...Espérons que la nuit ait porté conseil au Fama Alpha Condé!!!

La rédaction

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intérêt.