"il faut revenir à la normale parce qu'en Guinée tout ce qu'on fait est anormal" Morlaye Soumah Collovati

18/1/2018

"C’est de mettre les gens à la place qu’il faut que ça soit les dirigeants ou l’entraîneur ou les joueurs. Il faut qu’on commence à mettre les vérités en place parce qu’ici, on ne fait que se mentir et on continue à se mentir. Et à force de se mentir, on n’ira nulle part. Il y a des gens qui sont là, ils parlent du football et ils sont passionnés on comprend mais ils ne peuvent pas le faire progresser même d’un iota. Donc, il faut revenir à la normale parce qu’en Guinée tout ce qu’on fait est anormal"

"Vous savez, ça n’a pas commencé aujourd’hui. Le problème, ils (les dirigeants du football guinéen, ndlr) ne consultent personne et ils prennent des décisions comme ça Et franchement, on va droit au mur. On annonce comme ça une décision parce qu’on est énervé mais il fallait commencer par ça dès le départ. Moi, je m’en fou qu’ils prennent un expatrié. On a vu, ils ont pris des expatriés ici mais ça nous a amené où ? Que de la catastrophe. Il faut qu’ils arrêtent de parler haut comme ça. Et cela n’aboutit à rien de parler, il faut mettre les gens à la place qu’il faut. Ceux qui nous dirigent déjà, est-ce qu’ils méritent de nous diriger ? Voilà, il y a tout ça. Le président Antonio Souaré (président de la FEGUIFOOT), il semble qu’il est seul parmi tous ces… (il n’achève pas sa phrase). Je ne comprends rien. Comme les décideurs, c’est au Ministère et à la Feguifoot là-bas, nous, on n’est pas consultés. Donc, on n’est pas intéressants. Mais, à cette allure, on va droit au mur." Morlaye Soumah COLLOVATTI

Source:mediaguinee.org

AJOUTER UN COMMENTAIRE

Votre message a été envoyé.
Nous vous recontacterons très rapidement.
Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intéręt.